Comment connaître son flux menstruel ?

Connaître son corps, sa façon de fonctionner et de réagir, permet d’anticiper ce qu’il exige et, dans le cas de son flux menstruel, d’éviter les fuites et les mauvaises surprises. 

Le sujet est encore tabou, pas facile de se poser des questions et de ne pas trouver une réponse adaptée à nos besoins. Si tu veux apprendre à connaître ton flux, la réponse est là.

Quelles sont les différentes natures de flux menstruel ?

Chaque femme est différente, de plus chacune d’entre elle aura des règles de différentes natures au cours de sa vie, selon son état de santé, son âge… Savoir identifier la nature de son flux, c’est savoir mieux s’adapter et mieux vivre ses cycles.

Comment reconnaître un flux très liquide  ?

Le flux très liquide est un sang peu oxygéné, donc qui n’a pas du tout coagulé. On peut dire que son aspect est proche de celui qui coule dans les veines d’une personne en bonne santé. Il aura tendance à couler très vite, mais aussi à être absorbé rapidement.

Le flux visqueux est composé de sang qui a commencé à coaguler. En s’oxygénant, il est devenu plus épais et peut-être aussi plus foncé. Il coulera logiquement moins vite qu’un flux liquide. Comme le corps humain est une machine exceptionnelle, les règles abondantes auront tendance à être plus épaisses. Le corps les oxygène volontairement afin qu’elles ne coulent pas trop vite et donc éviter l’hémorragie

Comment reconnaître un flux avec caillots  ?

Avoir un flux avec des caillots ne doit pas créer d’inquiétudes outre mesure. Les caillots sont le signe que la paroi utérine, devenue plus dense afin d’accueillir un ovule fécondé, reprend son aspect normal.  L’aspect gluant est dû à la production de glycogène, qui servira à « nourrir » l’embryon pour optimiser son développement. Au moindre doute, il ne faut pas hésiter à consulter un gynécologue.

Quelles sont les différentes quantités de flux ?

Un cycle menstruel représente en moyenne 2 à 5 cuillères à soupe. On ne s’imagine pas que ça représente si peu ! Un cycle dit normal est un cycle établi et stable. Celui que l’on a régulièrement. Hormis cela, il n’y a pas de normalité dans ce domaine. Un flux moyen est tout aussi naturel qu’un flux léger ou abondant.

👉🏻 Qu’est-ce qu’un flux léger  ?

Un flux léger correspond en moyenne à 30 ml par cycle. Pour imager, cela représente 1 tampon par jour ou quelques gouttes sur une serviette hygiénique.

👉🏻 Qu’est-ce qu’un flux moyen  ?

Un flux moyen, c’est entre 30 ml et 50 ml par cycle soit 2 à 3 tampons journaliers ou une serviette toutes les 3 heures.

👉🏻 Qu’est-ce qu’un flux abondant  ?

Un flux abondant représente 50 ml à 70 ml, que l’on peut traduire par 4 à 5 tampons par jour ou 2 serviettes toutes les 3 heures.

👉🏻 Qu’est-ce qu’un flux hémorragique  ?

Un flux hémorragique va au-delà de 70 ml. En général, il n’est pas naturel et est causé par une cause externe (stérilet, post-partum, causes médicales, certains médicaments…)

Cela représente une serviette toutes les deux heures ou chaque heure. Le tampon est déconseillé dans ces cas-là et de toute façon, ne représente pas une solution adaptée. Vous pouvez vous tourner vers des culottes menstruelles pour les flux abondants pour gagner en tranquillité d’esprit.

Si vous avez des règles hémorragiques sans en connaître la cause, il ne faut pas hésiter à en parler à un gynécologue.

Qu’est-ce que la vitesse d’écoulement du flux ?

Comment reconnaître une vitesse de flux irrégulière  ?

En général, nous avons toutes une vitesse de flux irrégulière qui suit plus ou moins ce schéma : écoulement lent le premier jour, écoulement plus rapide les jours 2 et 3, vitesse qui décroit les jours suivants jusqu’au tarissement. Évidemment, les vitesses d’écoulement ne sont pas les mêmes selon les femmes.

Le plus simple pour évaluer la vitesse d’écoulement de notre flux est d’utiliser une coupe menstruelle qui permet de se rendre compte de la quantité écoulée dans une durée précise.

Comment reconnaître une vitesse de flux régulière ?

Il est tout de même très rare d’avoir une vitesse de flux régulière, la régularité n’étant pas vraiment la norme dans le monde du cycle menstruel. Cela signifie que votre flux coule à la même vitesse du premier au dernier jour de vos règles.

Qu’est-ce que le sens du flux ?

La forme des lèvres et les positions de notre corps dans la journée influencent le sens du flux.

Certaines femmes ont un flux dit « central » qui aura tendance à vite saturer votre protection vu que la même zone est sollicitée en permanence, et donc à subir des fuites. 

C’est pour cela que la quantité de flux n’est pas la seule responsable des tâches. 

Dans ce cas, il faut se tourner vers des culottes menstruelles avec un entrejambe large et il vaut mieux éviter les tangas.