Les premières règles : no stress tout va bien se passer !

Voilà un cap à franchir lorsque l’adolescence pointe le bout de son nez : les premières règles. Pour certaines jeunes filles, les premières règles peuvent être une réelle source de stress. Alors le premier conseil qu’on peut vous donner c’est bien celui de ne pas s’en faire. 

Vos règles feront partie de vous une grosse partie de votre vie. La nature est faite ainsi et toutes les femmes passent par là à un moment donné dans leur vie. 

Les règles déjà, c’est quoi ?

Vous êtes jeune et si vous n’avez jamais eu de réelle explication sur ce que sont les règles, on vous les fournit. On parle de règles, mais on parle aussi de menstruations. En moyenne, les premières règles apparaissent entre 11 et 13 ans. Toutefois, certaines jeunes filles peuvent les avoir à 8 ans comme à 16 ans. 

Les règles sont déclenchées par vos hormones qui contrôlent le fonctionnement de votre organisme. Ces hormones viennent stimuler les ovaires de façon qu’ils produisent des œstrogènes. Ce sont notamment ces hormones qui sont responsables de nombreux changement à la puberté ! 

Oui, mais, pourquoi on saigne ? C’est là que ça se complique. Pour faire simple, lorsque la muqueuse de l’utérus quitte votre corps, c’est sous forme liquide. Ce liquide contient du sang. En moyenne, vous allez perdre 60 ml de sang. Pas de panique, cela peut sembler beaucoup, mais en réalité c’est très peu. 

Enfin, lorsque le premier jour des règles arrive, cela correspond au premier jour de votre cycle menstruel


J’ai mes règles pour la première fois, je dois faire quoi ?

Vos premières règles peuvent être un sujet tabou. La première chose à faire est d’en parler à un ou vos parent(s) pour qu’ils puissent vous accompagner dans ce passage officiel à l’adolescence. Ce n’est pas toujours facile, mais dites-vous bien que c’est naturel et qu’il n’y a pas de honte à avoir ! 

Si vous n’en avez jamais parlé avec vos parents, c’est le moment d’aborder le sujet et de comprendre vraiment à quoi correspondent les règles. Rien de mieux qu’une première discussion en amont pour ne pas être surprise le jour de vos premières règles. Comment fonctionnent les règles ? Pourquoi les garçons n’ont-ils pas leurs règles ? Est-ce qu’elles servent à quelque chose ? Sont autant de questions que vous devez vous poser et qui méritent d’avoir une réponse. 

La femme la plus proche de vous pourra sans aucun doute répondre à toutes vos questions. Toutefois, n’ayez pas honte d’en parler à quelqu’un d’autre, comme votre papa. Bien que ce soit un homme, il sait ce que sont les règles ! Alors pas de panique, parlez-en ! 

Ensuite, la seconde chose à faire (et c’est peut-être le plus important finalement), c’est d’acheter vos premières protections hygiéniques. Tampons, serviettes, cup ou culottes menstruelles, il faut essayer pour comprendre ce dont vous avez réellement besoin. Les culottes menstruelles de chez Louloucup sont parfaitement adaptées aux adolescentes. En effet, au collège ou au lycée, il est parfois compliqué de devoir changer sa protection hygiénique. Si vous avez un flux modéré, vous pouvez largement passer votre journée de cours sans vous soucier une seconde de vos règles. 

Quels sont les symptômes des premières règles ?

Vos premières règles peuvent être accompagnées de ses premiers symptômes. Tout au long de votre vie, vous allez avoir vos règles chaque mois et celles-ci vont entraîner des symptômes plus ou moins intenses. Fatigue, irritabilité, douleurs abdominales ne sont que les plus courantes. Vous pouvez, par exemple, avoir les symptômes suivants : 

  • Seins sensibles et/ou douloureux 
  • Douleurs dans les reins 
  • Douleurs en bas du dos 
  • Diarrhées et nausées 

Bien que ces symptômes ne durent pas longtemps, ils peuvent vous surprendre. Alors, ne stressez pas si vous avez des douleurs aux seins ou si vous ressentez des changements dans votre corps. Ceci est parfaitement habituel, et vous pouvez prendre un médicament comme du spasfon, du doliprane ou de l’ibuprofène pour diminuer les douleurs. 

Pour éviter de prendre trop de médicaments, il est également conseillé de poser une bouillotte chaude sur votre bas du ventre ou bas du dos. Cela va permettre de soulager vos douleurs sans avoir besoin d’avoir d’utiliser un médicament.